Recette caillebotte Vendée

Graphiste Vendée webmaster 85 imprimerie agence digitale web vendée nantes Paris imprimerie signalétique publicité adhésive vendée

 

© vendee1.eu - caillebotte specialité vendéenne

© vendee1.eu – caillebotte spécialité vendéenne

Pour réaliser le caillebotte à l’image de celui de nos grands-mères, il faudra tout d’abord vous procurer les ingrédients suivants: de la présure fromagère que l’on trouve aujourd’hui en pharmacie ou quelques fois en grandes surfaces. Le lait devra être impérativement un lait frais non pasteurisé.

Dans un premier temps, versez le lait dans une casserole et faites le tiédir à 37°C. Ajoutez ensuite une cuillère à soupe de présure dans le lait. Mélanger avec un fouet quelques minutes et lorsque la préparation commence à faire masse versez le contenu dans des ramequins ou autres récipients pour les stocker ensuite au réfrigérateur. Le laisser reposer plusieurs heures. En fonction du temps pendant lequel vous l’aurez laissé au réfrigérateur, votre caillebotte sera plus ou moins ferme.
Le caillebotte se consomme en Vendée avec un café froid. Le café froid est déversé dans une assiette, on y ajoute ensuite quelques blocs de caillebottes (un peu à la façon d’une ile flottante) puis on y déverse du sucre en poudre en surface.

Le caillebotte se consomme surtout l’été.

Les différentes présures :
Il existe des plantes présurantes très répandue en France, le gaillet vrai ou gaillet jaune, dit caille-lait jaune, de plus grande taille, elle abonde dans les prés. Les fleurs de la chardonnette, disponibles en  herboristerie ou en magasins bio, peuvent aussi être utilisées comme présure, tout comme l’artichaut, l’ivraie enivrante, la luzerne ou la garance.

Avis visiteurs :
[Nbre : 1 Moyenne : 5]

stickers autocollants decoratifs personnalisés regionaux


Vous aimerez aussi...