Histoires en Patois Vendéen – Le porte bonheur

Graphiste Vendée webmaster 85 imprimerie agence digitale web vendée nantes Paris imprimerie signalétique publicité adhésive vendée

 

LE PORTE BONHEUR

l’amour s’en vint l’amour s’envâ
mâqu’étas gai comme un pinson
tcho djimanche sér, y m doutas pas
qu’a l’allet m’piaquer’lalison
y étas si content d’ouère ma poule
qu’y monta l’charreau en subiant
sitout qu’yai apeurçu sa goule
j’ai vu qu’a m’argardet pas bianc
mon tcheur battchit comme un tambour
en beurdeillant tchuques mots d’amour

a l’étet là dans la beurrouaie
y la trouvas : y sé pas k’ment,
tote assotchie tote égaraîe
avec dod eils tchi pirouettiant
j’ai djit lison ô l’a ren d’grave
t’en fé ine taîte en m’argardant
o djiret que l’djiabe é d’épave
ysé peurtant bé ton galant
oh! qu’a m’répond fé pas l’potin
y t’é changé peur ceulestin

peur célestin ! é t ô qu’té folle
lisette as tu bé réfléchi,
l’é vilain l’é djicomme ine grolle
tu vas poué prendr ‘tchett adlesi
y djis pas qu’ l’a pas dos bouéss, laies
mais é pas tcheu qui fé l’bourhur
tu s’ras poué longtemps la mariaîe
le t’en f’ra ouère totes les coulurs
pis, l’é meuchant comme un viux bouc
mouvais pésan l’é teurjou souc

tése te qu’a m’djit, y é mon idaîe
é pas la peine de t’démaler
t’as p’t’être la goûle bien affilaîe
mais t’é jamais qu’un pauv, vâlet
y é tourné l’ tchû à ma beurgère pisqu’enteur nous étet figni
et j’m’en allas vers la barrére
le tcheur bé grous, tot à châp’tit
lquant a m a crié atten ssian !
étet trop tard j’avas l’pied d’dans

o l’etet motté dans la cheître
a l’abri d’ine grousse penne d’éjan
avour qu’lés vaches alliant poué paître
tchuque chouse qui sentet poué à ban
abandounné en pienne nature
sans doute peur un pésan do coin
tchavet abusé d’la fréssure
tcho résultat d’un grand besoin
comme j’avas mal ouvert lés eils
o m’a monté à la cheveuille

o guenasset danstchés fougères
ou y éssuas mon souillre veurnis
a m’saignant l’tcheur totes tchés misères
mais : la fi d’vesse a l’en a ri
quant a m’a djit qu’ô portet chance
etet ô peur se fout, da mâ
e pas ésé d’avouère confiance
y s’rais do genre à saint Thomas
y avas déjà vu tchô gâchis
o m’avet jamais enrichi

tchô port, bounhur imaginéré
y en ai parlé à nout tchuré
le m’a répond : faut pas y crère
o lé dos inventions d’sorcres
si tu vux r’gâgner ta lisette
fé pégnitence en l’attendant
le djiable qui y trottedans la taîte
peut la lâcher à tot moument
j’ai fé l’voyage de treize septiers
jusqu’à la rabât’lère à pied

quand tu m’é revenue tote hontouse
y étas dejà ré accoubié
avec Ger maine la p’tite bouétouse
la feille cadette à nout taupier
quand y é mis l’pied dans la mélasse
as tu songé à tcho dicton
qui va à la chasse perd sa piace
t’arrives trop tard ma mauv, lison
dans l’port bounhur saute à pieds joints
et le r’védra ton Célestin

Histoires et poèmes en Patois vendéen
de Félix Moreau – Treize-Septiers (85)

Avis visiteurs :
[Nbre : 0 Moyenne : 0]

stickers autocollants decoratifs personnalisés regionaux


Vous aimerez aussi...