Le Galand d’la feille, patois vendéen

 

Le Galand d’la feille, patois vendéen

Djis Constant , y t’ô z’ai déjà djit que y allians p’têt bé marier  la 2ème de nos feilles

La p’tite Georgette,a s’est amourachaïe d’un gars qu’habite pas bé loin d’chez ta

Un gars d’Bouévineau Désiré que l’s’appeule tchô là

L’é v’nu à la mésan un coub’de foués,et pis comme la feille a l’air d’y t’nir, ma foi

y l’avans vraï bé r’çu

Son père à tcho gars le travaille ,d’après c’que nous a djit ,

Dans tchette espèce d’usine avour que l’épêlant des poulets à longur de jours

Oh le  det avouère ine bounne piace, O l’é li qu’é l’Seigneur de l’entreprise

Si bé qu’l’aut’jour ,comme y r’ r’ venas  d’la fouère de l’Oie  y m’sé djit

O faut qu’y passe y ouère … apprendre à connaître tché monde

Le gars m’ô z ‘avet djit d’ailleurs  (Si vous passez un jour dans les parages

allez dan faire payer un verre à mon père)

y m’sé dan arrété ,dans la rue d’la trempinette que l’habitant

Bé ô m’a foutu un choc …ine fallie mésan dans un racoin,o payet pas d’mine

y  ai tapé à la porte ..un chail qu’a répondu

O l’avet l’er de s’enguler en d’dans  (tcho sacré chail   )

Va dan ouvrir Ernestine..o l’a do monde

Le m’avant ouvri   quant y vu tchette bounne femme tote échev’laïe

pis li avec son panetot tot éralé  yé tot d’suite compris qu’o l’étet pasdo monde

de grand chouse

Enfin y m’sé fé connaître , l’avant l’er enchantés d’me vouère

Ma ô m’piaiset pas trop, mais enfin comme y’étas rentré

o fallet bé qu’y lu fège belle figure

Le m’avant fé assitre à ine tabe tote gréssouse, pis v’la l’bouhomme qu’a crié

après le ptit Jean ,un gamin qu’a dans les douze treize ans

Entends tu ? va dan à la cave tiré un litre ,tu prendras le larron

pis tu tchirras dans la 2 ème barrique  enfin ..prends dan la 4ème  l’é pu fruité

Pis comme le gamin s’apprétet à sortchir ,v’la l’père  tchi l’rappeule encore ine foué

Eh bé  man ..té ..prends dan putout dans la barrique du fond

L’gamin é dan r’partchi ,pis y nous r’mis à discuter djix  minutes

un quart d’hure … le temps passet, le gosse r’venet pouet

Pis tot d’un coup le v’la tchi rentre,avec la bouteille vide

l’étet tot rôge

Papa … l’épicier … l’épicier,l’a pas v’lu donner d’vin

l’a djit qu’à partchir d’année le v’let pu faire crédit

Dame … y t’assure Constant qu’la moutarde  m’a montée au naïe

yé pris mé claques pis sé rentré chez mâ avec la sâ …

A l’en a entendu la Georgette

E pas por demain qu’tcho galand va r’mettre les peds

sos ma tabe …é .mâ  tchi t’ô djit

 

Avis visiteurs :
[Nbre : 0 Moyenne : 0]

stickers autocollants decoratifs personnalisés regionaux


Vous aimerez aussi...