La bonne idée de Marie

Graphiste Vendée webmaster 85 imprimerie agence digitale web vendée nantes Paris imprimerie signalétique publicité adhésive vendée

 

LA bonne idée de Marie
,
EN 1930 Marie la jeune fermière est triste , levée avant l’aurore ,elle sent
l’impossibilité  d’accomplir comme il conviendrait,sa tâche journalière
Si active qu’elle soit ,pourrait -elle ,en une journée, faire chauffer le café
traire les vaches ,écrémer le lait   faire le beurre ,  s’occuper de la basse cour
préparer le linge  repasser,  faire la cuisine  ,prendre de l’eau au puits
aussi   elle avait une servante,  celle-ci vient de partir pour la ville
personne pour la remplacer
Tiens  voici le facteur, qu’apporte il
Elle n’attend aucune lettre
Une invitation  à assister à une conférence sur l’électricité
Comme si elle avait du temps à perdre
Le facteur lui dit  qu’elle devrait aller à la conférence  ,que l’électricité  peut
largement  faire le travail de la servante
Chauffer le café,  laver le linge ,sortira l’eau du puits
Le facteur exagère, plutôt que de l’écouter ,elle ferait mieux de se mettre au travail
Tout de même  ,si le facteur avait raison,  la conférence doit avoir lieu
demain à la sortie de la messe, elle ne risque pas grand-chose en allant écouter
Tiens ,il est bien ce monsieur de la ville  ,on dirait vraiment qu’il parle pour Marie
on le dirait  à ce point que la fermière est rouge de confusion
comme dans un rêve elle entend
Pour préparer le café  ,plus besoin d’allumer le feu ,vous branchez votre bouilloire
électrique  sur une prise de courant
écrémer   ,faire le beurre ,sont des corvées pénibles,
Le moteur électrique portatif , qui marche sur le courant lumière fera le travail
Autre obligation pénible   tirer l’eau du puits
pourquoi se fatiguer        une moto pompe électrique ,branchée sur le courant
vous pouvez  avoir 1000litres à l’heure
Vous serez contente d’avoir cette eau  pour vos animaux et pour laver le linge aussi
Ne vous récriez pas , je dis laver le linge, et j’ajoute à l’électricité
avec une machine merveilleuse ,la machine à laver
Marie  ne regrettait pas  d’avoir suivi le conseil du facteur
Elle avait longuement questionné le conférencier ,
que coûtait  chacun des appareils,
ce qu’ils dépensaient   comment devait-on s’en servir
Cela représentait une certaine somme
Mais à la fin de l’année, ne versait-elle pas à sa grosse servante
,une somme importante      ,et ne fallait-il pas la nourrir ,blanchir;
et elle boudait l’ouvrage
Si vous passez devant chez Marie, vous la trouverez tranquillement assise
travaillant à quelque ouvrage de lingerie
Elle vous dira   qu »un kilowatt heure d’électricité vaut mieux
que dix servantes ,car non seulement ,il  est toujours disposé à travailler
mais il ne mange pas  et surtout ,il ne grogne jamais

Avis visiteurs :
[Nbre : 0 Moyenne : 0]

stickers autocollants decoratifs personnalisés regionaux


Vous aimerez aussi...